Keep it...

LE BLOG

Welcome to "SEO world"

Dernière mise à jour : 16 juin 2021

Alors où en est-elle ? Voilà la question à 3 milliards !


Eh bien l’aventure Mlle Nobody progresse lentement mais sûrement. 2 ventes au compteur, un compte Twitter ouvert et surtout beaucoup de travail en prévision. Les soldes viennent de débuter et j’ai donc mis à jour la boutique Etsy avec des tarifs plus bas et une offre : un cadeau en prime dès 2 articles achetés.

J’ai aussi fait une escapade en Italie. Et oui, il y a un peu moins de 3 semaines je me trouvais à Milan. « Hein quoi, mais qu’est-ce qu’elle faisait là-bas ? ». Et bien je vais vous répondre mais avant ça petit retour en arrière.

Darsena di Milano
Darsena di Milano

Comme je vous l’avais révélé (genre c’était un secret !!), je fais partie de ces milliers de diplômés en commerce. Pour ma part j’ai reçu le précieux sésame d’un IAE. Pour ceux qui ne connaitraient pas, un IAE c’est comme une école de commerce mais la structure se trouve au sein d’une université donc…c’est beaucoup moins cher. Vive les pauvres (pas de quoi s’offusquer : j’en fais partie) ! Mais je suis aussi diplômée d’une école de mode et la mienne se trouvait à Milan : l’Istituto di Moda Burgo. J’ai donc passé plus de 2 ans dans l’une des capitales de la mode. De ce fait j’en connais tous les recoins. Et donc je connais bien les boutiques qui s’y trouvent et notamment celles qui vendent du tissu. Car oui j’étais à Milan pour acheter du tissu : chez Raponi, une référence pour les étudiants en mode là-bas et pas que pour eux d’ailleurs à en juger par la rapidité avec laquelle on a su m’indiquer la localisation de la boutique (il y a 2 boutiques Raponi à Milan et moi je connaissais l’emplacement de l’autre et pas de celle-là). Donc j’ai en stock de nouveaux tissus Made in Italy, stock que j’ai complété avec quelques autres provenant de Mondial Tissu Made in… Ben Made in France !! Et j’ai de quoi faire pour cet été mais aussi pour l’automne donc restez bien aux aguets car la boutique Etsy va accueillir de nouveaux articles.

Mais Etsy c’est une grosse machine. Et vendre sur la plateforme ce n’est pas simple car l’on se retrouve confronté à des milliers de concurrents qui viennent du monde entier donc si l’on ne vend qu’en France la difficulté va être d’être repéré parmi toute la masse internationale.





On paie aussi des frais sur chaque fiche produit et sur chaque nouvelle vente. Donc il vaut mieux avoir une stratégie lorsque l’on se lance dans ce type d’activité. Heureusement pour moi j’ai l’esprit entrepreneurial et j’ai fait les études pour. Ajouté à cela mes propres recherches qui sont constantes : le monde du Business ça bouge tout le temps donc ne pas se tenir au courant des dernières nouveautés c’est un peu comme marcher dans un champ de cactus les yeux bandés !! Donc je fais ce que je sais que je dois faire, c’est-à-dire développer ma stratégie SEO.

Le SEO c’est un concept très obscur pour certains mais moi j’en mange au quotidien depuis longtemps et avant même d’avoir pu l’étudier en cours (et c’était très succinct). J’ai pris l’option MOOC* il y a de ça 3 ans : « Les clés pour réussir son référencement web ». Pour résumer le SEO c’est toutes sortes de techniques gratuites (la version payante, à base de campagnes de pub c'est le SEA) qui vont permettre de développer le flux sur un site internet. Et les mots clés sont Pertinence et Notoriété. Pertinence parce-que l’idée c’est par exemple de faire du linking (redirection vers la page du site via des liens postés un peu partout) mais pas de n’importe où. Un photographe spécialiste du sport automobile n’aura pas grand intérêt de créer du lien vers son site depuis un forum sur la gastronomie française. Il sera préférable qu’il poste sur une fanpage de l’écurie F1 de Ferrari par exemple. Et en ce qui concerne la notoriété c’est la même chose : entre avoir un retweet de Jeanine 78 ans qui a 0 abonné sur sonTwitter (j’ai rien contre les Jeanine je le jure !!) et un d’Ashton Kutcher qui a plus de 19 millions de followers on a vite fait le choix. C’est pour cela qu’il est intéressant de bien choisir les pages auxquelles l’on s’abonne sur les réseaux sociaux, les personnes que l’on suit, les hashtags et retweets intéressants, les tags instagram, car ils peuvent créer du flux par la suite. Enfin là je synthétise à mort mais il y a plein d’autres choses à savoir pour une bonne stratégie SEO. Pour ne pas vous soûler je ne parlerai que de 2 autres notions : le référencement et l’importance des collaborations.

Le référencement c’est quoi ? Et bien quand vous aller sur Google taper votre petite recherche celui-ci vous donne des pages de résultats. Le référencement va jouer sur le positionnement (1ère page de résultats ou 150ème…) de votre site par rapport à tous les autres sites existants qui correspondent à vos mots clés. Cela signifie donc qu’il faut référencer les pages de vos sites sous des mots clés efficaces. Pour ça il y a la méthode gratuite dite organique qui consiste à insérer les mots clés dans le texte de la page et de renseigner ces mots clés à Google (oui Google possède comme une sorte d’annuaire de tous les sites et il faut « s’inscrire » pour pouvoir apparaître en résultat de recherche) ou alors vous pouvez payer. Et pour ça il y a Google Adwords. Voilà en condensé ce qu’est le référencement et je vous épargne les nombreuses subtilités.




Autre technique importante : la collaboration. Des bloggeurs aux followers fidèles c’est une des pistes à envisager. Il s’agit ici de leur demander d’écrire un article sur vous par exemple, de partager votre travail/concept/idée sur les réseaux sociaux. On peut aussi collaborer avec des artistes. Pour une marque comme la mienne ― principalement ― d’accessoires pour l’instant, développer une mini-collection aux imprimés originaux crées par un artiste ayant déjà une petite renommée peut être utile. Les grandes marques le font aussi et c’est le travail effectué avec les influenceurs. Bien sûr comme c’est une collaboration il faut pouvoir échanger quelque chose avec la ou les personnes contactée(s) : rétribution financière, produit cadeau, partages sur les réseaux sociaux pour faire connaitre encore plus le collaborateur, etc. Enfin des collaborations il y en a vraiment de tous les types.

En tout cas maintenant vous connaissez un petit peu les joies du webmastering ! Mon quotidien quoi. Et encore j’utilise une plateforme de création de site donc c’est plus facile et rapide (pourtant c’est déjà ultra long). Imaginez lorsque l’on crée de A à Z : programmation web, développement en Java, langage html ou xhtml…Tout ça c’est du chinois pour vous ?! Bon ok alors j’arrête là.

Allez Tshüss les gens et surtout n’hésitez pas à partager sur vos réseaux (eh oui j’en ai besoin !!)



8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout